Programme d'activités

Le candidat Mamadou SAVADOGO a présenté son programme de campagne à ses confrères. Lequel programme se repose sur 3 axes essentiels : 

  1. Le premier concerne l’accès à la profession d’avocat. Le nouveau bâtonnier estime qu’il faut veiller à ce que la délivrance du CAPA ne puisse intervenir qu’après une bonne et complète formation des admis à l’examen d’entrée au Barreau. D’où l’urgence du centre de formation professionnelle. Me Mamadou SAVADOGO souhaite aussi que soit fixée une limite d’âge pour accéder à la profession, quel que soit le mode d’accès.

  2. Le second axe concerne l’exercice de la profession. Sur ce chapitre, Me Mamadou SAVADOGO promet d’être le bâtonnier du strict respect des règles déontologiques. «J’y veillerai sans faux-fuyants, avec la plus grande attention et la plus grande détermination», avait-il promis avant son élection. Le nouveau bâtonnier qui s’érige en défenseur des droits légitimes de l’avocat se présente comme un homme libre: «Je ne crains pas l’affrontement s’il est nécessaire au respect dû aux avocats. Je ne cherche pas à plaire ni à entrer dans les bonnes grâces de qui que ce soit. Je ferai mon devoir, avec certes discernement, mais aussi avec détermination» avait-il dit. Toujours au chapitre de l’exercice de la profession d’avocat, Me Mamadou SAVADOGO croit qu’il faut veiller à assurer la formation continue à tous les avocats, et particulièrement aux stagiaires. A cet effet, il entend nommer un directeur du Centre de formation professionnelle. Il promet aussi protéger et élargir le périmètre du droit et assurer une publicité fonctionnelle au profit de l’Ordre. «Je nommerai un responsable et un groupe de travail chargés d’élaborer un programme sectoriel sur ce seul point, de façon à mieux faire connaître notre profession et, ainsi, élargir notre marché. Le même groupe sera chargé de l’animation du site web du Barreau du Burkina Faso». En outre, le nouveau bâtonnier propose de créer une université judiciaire qui sera un cadre institutionnel de rencontre et d’échanges de tous les acteurs du monde judiciaire. Il voudrait aussi veiller à régler sans délai la question de la sécurité sociale de tous les avocats, soit par affiliation à la CNSS, où à une société d’assurance privée, le tout, avec le soutien de la CARPA.

  3. Le troisième axe de l’acte de candidature de Maître Mamadou SAVADOGO repose sur l’administration de l’ordre. A ce niveau, le nouvel élu dit croire aux vertus de l’organisation. Il entend donc responsabiliser chaque membre du Conseil de l’Ordre dans un domaine précis, à charge de reddition de comptes. Il projette aussi la création de commissions de travail spécialisées par thème pour exécuter les tâches qui seront arrêtées. «Mon rôle sera de veiller au suivi des travaux de ces groupes», a-t-il dit. Dans le même volet, Me SAVADOGO promet d’apporter un soutien à l’UJA-B et au Syndicat des avocats du Burkina, «afin que, de façon synergique, l’action de chacune de ces organisations contribue au plus grand bien de tous».

 

Adresse du Barreau

Barreau - Burkina Faso

151, Avenue de l'Ordre des Avocats - Ouagadougou - Kadiogo - 01 BP 1773 - Burkina Faso.

  • +226 50302290
  • info"alt"barreau-bf.org

Connectez vous

Lettre d'information